Tuto gratuit : gigoteuse d’été

by Merveilles et Coquillettes

Dans mes indispensables pour bébés, j’avais cité en premier la gigoteuse ! À l’approche de l’été, j’ai voulu en coudre une version plus légère pour que B. soit couvert mais qu’il n’ait pas trop chaud. Je n’ai pas trouvé de tuto de gigoteuse sans doublure alors je l’ai fait à ma façon et je vous partage le tuto !

Une gigoteuse d’été

L’idée c’est d’avoir une gigoteuse pour que bébé reste dans son cocon habituel, mais que cela soit le plus léger possible pour ne pas qu’il ait trop chaud. Du coup, je ne voulais pas de doublure, simplement de la double gaze pour son côté tout doux et léger. Sur le papier c’est simple, mais je voulais aussi que les finitions soient jolies, qu’on ne voit pas la couture à l’intérieur, et que la fermeture éclair soit dans du tissu pour ne pas irriter la peau de bébé ! J’etais partie pour une pose de biais mais j’ai finalement opté pour une couture anglaise pour plus de simplicité… Et le rendu est carrément à la hauteur de mes attentes !

Allez, c’est parti, je vous donne les étapes pour une version basique, simple mais efficace (Et elle peut néanmoins être personnalisée avec des appliqués ou plusieurs tissus !)

Tuto pas à pas de la gigoteuse d’été

  • Étape 1 : reproduire le patron d’une gigoteuse et découper le tissus avec une pièce pour le devant et une pour le dos. Comme il n’y a pas de doublure, vous n’avez donc que deux pièces à découper et assembler.

Pour cette étape, vous pouvez prendre le modèle de Perlipo pour les petites tailles. Pour le 1 an, j’ai opté pour celui de Paris Normandie couture car celle de Perlipo est top pour le 6 mois mais a une encolure un peu grande pour les tailles plus élevées !

  • Étape 2 : faire un ourlet sur toute la partie du haut (emmanchures et encolure) des deux pièces. Ici j’ai plié et épinglé à 0,5 cm du bord vers l’intérieur avant de replier et de coudre.
  • Étape 3 : couper deux bandes de la taille de votre fermeture éclair (longueur et largeur de la fermeture fermée).
  • Etape 4 (Optionnel selon votre fermeture éclair) : je fais beaucoup de récupération et j’ai souvent des fermetures éclairs qui n’ont rien pour les stopper. Dans de cas, je couds un petit bout de tissu comme du biais aux deux extrémités (attention, sur le haut de la fermeture il faut l’ouvrir et en faire un de chaque côté.)
  • Étape 5 : prendre le dos de la gigoteuse, la fermeture et une des deux bandes de tissu. Assembler ainsi : Bande de tissu endroit contre endroit avec la fermeture. Fermeture envers contre endroit du tissu. Piquer en utilisant un pied à fermeture éclair. Retourner et plier la bande de tissu autour de la fermeture éclair comme si la bande était un biais afin de faire une protection autour de la fermeture et finir joliment la couture. Epingler et piquer. Retourner l’ouvrage et surpiquer pour finir proprement.
  • Étape 6 : Fermer la fermeture, et répéter l’opération précédente de l’autre côté de la fermeture : Placer l’autre bande de tissu endroit contre l’envers de l’autre côté de la fermeture et l’endroit de la fermeture contre l’endroit du devant de la gigoteuse.
  • Étape 7 : Retourner l’ouvrage, épingler la gigoteuse envers contre envers et piquer à 5mm du bord en partant du bas de la fermeture jusqu’à l’emmanchure de l’autre côté.
  • Étape 8 : Retourner l’ouvrage, épingler la gigoteuse endroit contre endroit et piquer à 5mm du bord en partant du bas de la fermeture jusqu’à l’emmanchure de l’autre côté.
  • Étape 9 : Retourner l’ouvrage, épingler la gigoteuse envers contre envers et piquer à 5mm du bord en partant du bas de la fermeture jusqu’à l’emmanchure de l’autre côté. (l’idée c’est de recouvrir le surplus de tissu à l’intérieur et donner l’impression d’une surpiqure à l’intérieur.)

C’est trois dernières étapes sont en réalités une couture anglaise. On trouve plein de tuto sur Internet. De mon côté, j’ai suivi celui ci (en rajoutant une couture supplémentaire car je ne voulais pas de tissu qui dépasse à l’intérieur pour ne pas gêner mon B.)

  • Étape 10 : La gigoteuse est maintenant assemblée, il ne reste qu’à poser les fermeture. Beaucoup recommandent des pressions (c’est d’ailleurs ce que j’ai utilisé sur ma première gigoteuse), mais pour cette version, j’ai opté pour des scratch. B. bouge beaucoup et j’ai un peu peur qu’il finisse par arracher la pression sachant que là, le tissu est assez fin.

Et voilà, le tour est joué ! Et la gigoteuse a été largement approuvé par mon B. pendant nos vacances ! Je me lance bientôt dans une deuxième version pour pouvoir alterner pendant les périodes de grosse chaleur !

Point sur le défi « je couds ma garde 2019 » :

Vous pourriez aussi aimer...

Leave a Comment

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de ce site internet.