Non classé

Pause temporaire !

Cette semaine, pas de tuto ou de créations… Ceux qui me suivent sur Instagram l’ont certainement vu : nous sommes en plein travaux et tout ça approche de la fin ! Mais ça demande du temps et de l’investissement et je suis finalement peu disponible pour le blog et les créations !
L’arrivée prochaine de notre futur mini-nous ne facilite pas les choses car je ne peux pas trop participer aux travaux et nous n’avançons pas aussi vite que ce nous aurions voulu ! Sans parler d’Enedis qui ne semble pas pressé pour nous raccorder à l’électricité ! Mais tout devrait rentrer dans l’ordre d’ici un mois ! On aura notre nouveau cocon, je serai en congé maternité et j’aurais plus de temps pour me lancer dans de nouveaux projets !
J’ai une petite liste de créations à faire pour mini-nous, des futures naissances et des anniversaires, qui s’allongent de jour en jour ! Je ne devrais pas m’ennuyer !
Ça sera l’occasion aussi pour moi d’avancer mon projet de petite boutique en ligne ! Je suis en plein dans les démarches d’obtention du statut d’auto-entrepreneur et je commence les premières merveilles qui seront en vente ! Je vais m’attaquer d’ici peu à la boutique en elle même ! En attendant, vous l’avez peut être remarqué mais l’architecture du blog a un peu changé ! Je ne parlerai ici plus que de couture, tricot, perles et autres activités diy. Fini la cuisine, les voyages… mais pas de panique, vous pouvez retrouver les anciens articles ici.

Voila pour les nouvelles, je ne vous abandonne pas mais fais une petite pause le temps de mettre en place mes nouveaux projets et mon atelier pour revenir encore plus en forme avec de jolies nouvelles créations à vous présenter !

Vous pouvez continuer à me laisser des commentaires ou m’envoyer des messages, je reste joignable !

A bientôt !

Tricot

Kit de naissance : bonnet et chaussons au tricot

Il me restait un peu de laine suite à la réalisation du petit pull pour futur mini nous. Pas de quoi refaire un pull mais juste assez pour lui faire des chaussons et un bonnet assorti (Pas plus car quand j’ai eu fini, il me restait environ 30 cm de laine !).

Un kit parfait pour qu’il soit le plus beau pour sortir !

Les petits chaussons de Lorr35

J’avais trouvé un modèle que je trouvais trop mignon sur Pinterest. Pour la petite histoire, ma meilleure amie qui avait appris à tricoter pendant sa grossesse avais essayé de les faire et c’était un échec… Complétement disproportionnés, on a pensé que c’était parce que c’était son premier ouvrage et qu’elle n’avait pas fait des mailles régulières ! Bon finalement, le problème n’était pas là du tout ! J’ai fait le même modèle et le rendu est un échec aussi ! Le problème vient donc plus du tuto ! Si vous avez déjà fait ce modèle sans soucis, je suis preneuse de conseils !

Un peu déçue, j’avais décidé de laisser tomber et finalement, j’ai trouvé un autre modèle de chaussons tout mignons ! Assez faciles car c’est uniquement du point et du jersey, ils sont basiques mais craquants !

Pour les réaliser, j’ai suivi le tuto de Lorr35 qui est plutôt bien expliqué !

Le bonnet de Petite Bohème

Comme il restait encore un peu de laine, j’ai tenté de faire en plus un petit bonnet et c’est passé ! Là aussi, j’ai trouvé un modèle basique mais mignon sur Pinterest.

Facile et rapide à tricoter, c’est idéal pour commencer : on voit vite le résultat et le rendu est top. Et là encore, c’est du point mousse et du jersey.

Pour le tuto, j’ai suivi les conseils de Petite Bohème qui a réalisé un PDF vraiment top !

J’hésite encore, mais je pense lui faire un petit pompon pour le personnaliser et apporter une petite touche de plus !

 

Hâte de voir notre mini-nous dans son petit ensemble…

Et vous, vous le trouvez comment ce kit ? 

 

Couture

Couture : Gigoteuse de Perlipo

Les travaux de notre maison avancent bien et je commence à bien visualiser la déco dont j’ai envie dans la chambre de notre futur mini-nous ! Je me suis enfin arrêtée sur les couleurs et je peux maintenant me lancer dans des petites créations assorties ! La première : une jolie gigoteuse en plein dans le thème avec du vert menthe, du blanc et du gris !

Choix des tissus

Pour les couleurs, je savais ce que je voulais ! Mais le choix était plus difficile parmi la multitude de tissus qui existent…

J’ai craqué pour un tissu molletonné beige clair dès le début de ma grossesse. Je ne savais pas encore si c’était une fille ou un garçon, ni quelle serait la couleur de la gigoteuse, mais je m’étais dit que ça s’accordait avec beaucoup de couleurs et j’ai fait une belle affaire car il était à -70% ! Pour la doublure, le choix était fait mais c’était plus compliqué pour la partie extérieure visible !

Et finalement, après avoir passé des heures à chercher des tissus qui me plaisaient sur internet, j’ai trouvé mon bonheur en ouvrant mon armoire à tissu ! Un tissu gris avec des étoiles blanches pour lequel j’avais eu un coup de coeur il y a 3/4 ans quand j’ai commencé la couture et dont je n’ai jamais su quoi faire, un tissu mint que j’avais acheté pour me faire un haut et que je n’ai finalement jamais utilisé car je trouve la matière pas forcément adaptée, et un tissu blanc que j’avais acheté en promo pour faire un haut que je n’ai jamais fait ! Bref, des tissus que j’adore mais dont je n’ai jamais su quoi faire ! Après avoir consulté mon homme, le choix était fait… les couleurs et les motifs lui plaisent, il n’y avait plus qu’à se lancer !

La gigoteuse de Mini nous

Grande première pour moi, c’était ma première gigoteuse, mais certainement pas la dernière. Je suis partie du tuto et patron gratuit de Perlipo qui propose une version de base pour les poupées, les prémas et les bébés jusqu’à 36 mois. J’ai opté pour la version 0-6 mois pour commencer (et je ferai les tailles plus grandes au fur et à mesure !).

Le gros plus de ce patron, c’est que c’est une version de base, unie, mais que Perlipo a fait plusieurs versions qui donnent de l’inspiration pour la personnaliser. J’ai choisi d’en faire une relativement simple : trois bandes de couleurs assemblées de façon déstructurée et des appliqués assortis pour rappeler l’imprimé étoile du tissu gris.

J’ai trouvé le patron vraiment top : facile à assembler et j’ai apprécié les conseils pour éviter d’imprimer 20 pages alors qu’on en a besoin que de 12… Pour le tuto, je me suis un peu mélangé les pinceaux et les visuels ne m’ont pas forcément aidés mais je pense que c’est plus moi qui ne comprenait rien qu’autre chose ! Ma collègue nous a offert une gigoteuse réalisée avec ce même patron et n’a rencontré aucun soucis ! En tout cas, après avoir manié plusieurs fois mon découd vite, le rendu est carrément chouette et je suis plus que satisfaite du résultat !

Je n’ai plus qu’à m’attaquer au reste de la déco ! Prochain projet : un range doudou à fixer au bout du lit !

Et vous, vous la trouvez comment cette petite gigoteuse ?  

Couture

Couture : Attache sucette sans anneaux

L’an dernier, je vous avais partagé le tuto d’un attache sucette pratique et tout mignon. A pression des deux côtés, on pouvait changer le clip d’attache ou la sucette hyper facilement. Je vous parle aujourd’hui d’une nouvelle version de l’attache sucette, adapté aux sucettes qui n’ont pas d’anneaux !

L’attache sucette sans anneaux

Comme je l’ai évoqué dans mon article sur le doudou lapin, une collègue de travail a eu une petite fille il y a quelques mois et elle m’a fait une commande un peu particulière… Sa fille ne veut que des sucettes en caoutchouc et en particulier ce modèle :

Ces dernières n’ont pas d’anneaux pour les fixer donc impossible de les attacher avec un attache sucette à pression comme celui que je vous avais présenté. Or, comme tous les bébés, sa fille a tendance à faire tomber (et à perdre) sa sucette lors des ballades en poussette.

A sa demande, j’ai donc réfléchis à un modèle un peu différent qui pourrait facilement se laver et se fixer à ce type de sucette. Surtout que finalement, en discutant un peu autour de moi, je me suis rendue compte qu’il y avait pas mal de sucettes qui ne pouvait pas forcément se fixer sur la première version de l’attache tétine !

Dans l’esprit, c’est un peu le même style que la première version que je vous avais présenté : un clip qui s’enlève grâce à un système de pression d’un côté, une fixation pour la sucette de l’autre. Et c’est cette partie qui a changé : au lieu d’une pression, je fixe un petit cordon qui se glisse dans les trous de la sucette et qui par un système de nœud permet d’attacher la tétine et ne plus la perdre !

Assorti à son doudou lapin, la jolie Ana pourra faire la star avec son nouvel attache sucette 🙂

Vous la trouvez comment cette nouvelle version d’attache sucette ?

Enregistrer

Enregistrer

Couture

Couture : Doudou lapin

Plusieurs mois déjà que j’avais envie de faire un petit doudou à offrir à une collègue pour la naissance de sa fille. Bon entre temps, je me suis laissée dépasser par les événements, je me suis lancée dans plusieurs projets et ce doudou ne sortait toujours pas de ma machine… C’est (enfin) chose faite !

Le doudou lapin

Pour ce doudou, j’avais une idée assez précise en tête : je voulais un doudou tout mignon, facile à prendre en main, avec des petites fonctionnalités parfaites pour les bébés et qu’il soit personnalisé pour être unique !

J’ai pris le temps de dessiner une forme qui me convenait, ni trop grande, ni trop petite, et surtout qui représentait quelque chose : c’est ainsi que doudou lapin est né ! Il fait un peu moins de 30 cm de haut, et s’attrape facilement !

J’ai opté pour des tissus assortis aux couleurs pastels que j’aime beaucoup et parfaits pour une petite fille ! Je les ai personnalisés en brodant le prénom de la future propriétaire et le visage, et en apposant un appliqué effet pansement au dos ! A ce sujet, je me répète mais ma nouvelle machine à coudre fait des points vraiment merveilleux dont je ne me lasse pas !

Niveau fonctionnalité bébé, j’ai mis 3 petits rubans assortis pour un effet « étiquette » que les petits bouts adorent. J’ai également inséré un papier bruissant dans l’oreille du lapin pour un côté un peu interactif !

Ce premier doudou lapin a été offert à sa petite propriétaire qui l’a tout de suite adopté ! Et si vous aussi vous craquez sur cette nouveauté, n’hésitez pas à me contacter pour passer vos commandes !

 

Tricot

Tricot : Pull bébé phildar

Je l’ai évoqué il y a peu de temps sur Instagram, en septembre, avec mon homme, nous aurons l’immense bonheur d’accueillir un mini nous dans notre nouvelle maison ! Inutile de vous dire que je meurs d’envie de lui fabriquer des millions de petites choses ! Mais je me raisonne et pour l’instant je n’ai pas encore préparé grand chose ! Je lui ai juste tricoté un petit pull trop craquant !

Patron du pull bébé

Comme je l’ai indiqué dans le titre de l’article, il s’agit d’un patron Phildar que j’ai trouvé dans leur tricotheque et pour lequel j’avais craqué il y a déjà un an ! Il est tiré de leur catalogue 127 et il s’agit du modèle 23 !
Pour celles et ceux qui sont intéressés voici le lien direct (Il s’agit d’un modèle disponible gratuitement dans leur tricothèque, il suffit de se créer un compte pour le télécharger !).

Il s’agit d’un modèle qui va de 3 mois à 2 ans, et qui se tricote avec des aiguilles 4, 4 1/2. Il est plutôt adapté aux débutant(e)s qui connaissent le point mousse et jersey.

Mon petit pull bébé

J’ai opté pour la version en 3 mois et ai utilisé une laine gris clair Cheval blanc que j’avais acheté sur un coup de cœur il y a quelques mois. Par rapport à ce qui était annoncé, je n’ai eu besoin que de deux pelotes et demi (au lieu de quatre) mais c’est certainement dû au fait que ce n’était pas la laine conseillée sur le patron !

Le modèle est vraiment facile et rapide à faire. J’aime beaucoup ces explications en cm qui permettent de bien voir si on est dans la taille prévue ! Seul bémol : aucune boutonnière n’est prévue puisque le devant et le dos sont deux pièces identiques ! Or il faut bien passer les boutons quelques parts… Et soit je serre trop (mais ça me surprend car je tombe pile poil dans les dimensions indiquées), soit la taille du bouton conseillée est trop grande. En bref, pour l’instant mes boutons ne passent pas. J’attends donc la naissance de notre mini-nous pour lui essayer et voir si j’en mets des plus petits que prévu ou si je n’en met pas du tout car finalement ça fait un peu encolure bateau et je me demande si ça peut pas être joli aussi en l’état !

Et vous, c’était quoi votre première création pour votre bout de chou ?

Couture

Couture : version 2  du Mini Sam’ de Merci Giroflée

Il y a quelques mois, je vous racontais que j’avais enfin osé me lancer dans la réalisation du mini Sam’.  J’en suis carrément fière (oui oui même encore aujourd’hui !) et j’ai décidé d’en faire profiter les autres et en l’occurrence ma maman, pour la fête des mères !

Un beau cadeau fait maison et rempli d’amour !

Tuto du mini Sam’

Je vous avais donné le lien vers le super tuto de Merci Giroflée, mais pour ceux qui n’ont pas lu l’article précédent, voici le lien ! Vous n’avez plus qu’à vous lancer.

Pour ma part, comme pour la version précédente, j’ai choisi de faire une anse réglable et j’ai donc ajouté deux petits morceaux de tissu de chaque côté pour faire passer les anneaux. Pour le reste, j’ai suivi point par point les étapes : le tuto est super bien expliqué et le rendu est top même sans modifications.

Choix des tissus

Je me suis décidée un peu sur un coup de tête en retombant sur un simili cuir que j’avais acheté en solde sur Aliexpress. Vu le prix, je m’étais pas trop mouillée et j’ai eu l’agréable surprise de recevoir un produit de bonne qualité et avec une couleur vraiment pétillante ! De quoi faire plaisir à ma maman. En doublure, j’ai opté pour un morceau qu’il me restait suite à la réalisation de mon top Back is Back. Le rendu est parfait pour l’été avec des couleurs gaies et vives !

Pour le passepoil, j’avais un biais assorti. J’ai donc décidé de me lancer et de faire mon propre passepoil ! J’avais un peu peur mais finalement c’est ultra simple et le rendu est pas mal ! Si vous voulez le faire vous aussi, j’ai suivi le tuto de Ooereka, mais je pense qu’on peut en trouver en vidéo.

Bon, je l’avoue, je n’ai pas trop respecté les règles, mais comme les enfants, je n’ai pas pu attendre et j’ai déjà offert à ma maman son cadeau ! Et… elle l’a adoré !

Et vous, vous lui offrez quoi à votre maman pour la fête des mères ?

 

Couture

Crashtest : Machine à coudre Brother FS40

En février dernier, la machine à coudre Singer Melody que ma maman m’avait gentiment prêté pour apprendre à coudre a rendu l’âme (Pile poil quand je lui ai ramené pour qu’elle fasse un peu de couture !!). On a hésité entre la réparer ou en acheter une nouvelle, mais finalement je n’ai pas eu le courage d’attendre, j’ai craqué et j’ai opté pour une nouvelle machine ! Quant à notre vieille Singer, elle est encore en stand-by : on va faire un devis et voir si on peut lui donner une deuxième jeunesse !

Pourquoi j’ai choisi la Brother FS-40 ?

Même si je couds régulièrement, mes projets ne demandent pas une machine de compétition : en règle générale c’est du coton et pas forcément de grosses épaisseurs !

Sans compter qu’avec la maison en construction et un mini-nous qui arrive bientôt, mon budget n’était pas énorme (même si je m’étais toujours dis que si je changeais j’en prendrais une trop bien qui ferait tout !). J’ai fait quelques recherches sur internet (Merci le groupe Communauté Couture Débutant sur Facebook et le blog Couture débutant qui proposent des crashtest et des avis sur les différentes machines à coudre) et la Brother FS-40 a retenu mon attention : un prix correct, peu bruyante et facile d’utilisation ! Ma seule « réticence » c’est que n’ai testé qu’une machine, la Singer Melody, qui est tout ce qu’il y a de plus simple et que j’ai du mal à voir l’intérêt d’une machine électronique avec pleins de points

Je l’ai trouvé au moins cher sur le site de La Redoute à 180€ et grâce à Igraal, j’ai en plus récupéré 12€ de Cashback (pour ceux qui ne sont pas inscrit, c’est par là !).

Mon avis sur la Brother FS 40

Dès la première utilisation, j’ai vite compris que j’allais plus pouvoir me passer de ce petit bijou… J’ai mis quelques jours à ouvrir le carton car j’avais peur de devoir passer des heures à la prendre en main et à comprendre son fonctionnement mais c’était une erreur : le manuel est vraiment bien fait et on y trouve toutes les réponses ! Le gros plus : un feuillet A3 qui sert de pense bête pour l’enfilage de la canette et du fil qu’on peut toujours avoir sous la main. Son gros point fort selon Monsieur, c’est qu’elle est plutôt silencieuse ! Elle fait du bruit, mais c’est carrément supportable et ça ne couvre pas tous les autres bruits de la maison ! Il peut continuer à regarder la TV à côté sans avoir à mettre un casque !

Dans un premier temps, j’ai opté pour la facilité et continué à faire des choses simples qui ne demandaient pas grand-chose à la machine : une robe réversible, un doudou éléphant, un hochet lapin… Bref du point droit, le point par défaut de la machine !

Cela m’a quand permis de tester plusieurs choses sur ma machine :

  • L’enfilage des fils ! C’était mon plus gros problème quand j’ai commencé la couture… Je n’arrivais pas à enfiler les fils et c’est pour ça que j’ai autant tardé à me lancer : j’avais besoin de l’aide de ma mère à chaque fois que je devais changer de fil ou qu’il se cassait ! Là, c’est super intuitif et facile, j’y suis arrivée du premier coup !
  • Le point arrière pour commencer et terminer une couture : un peu perturbant au début car il n’est qu’électronique, j’en suis totalement fan maintenant ! Il suffit d’appuyer sur un bouton et hop, ça recule d’un point ! Parfait pour bien gérer le début et la fin d’une couture avec précision.

  • La vitesse de la machine : la vitesse de couture est réglable de 1 à 3 ! Moi qui ait tendance à appuyer un peu fort sur la pédale, je vais souvent trop vite pour certains points ! Là au moins, en me mettant en 1 pour des projets complexes ou 2 pour des projets traditionnels, je peux réguler et avoir un travail plus propre.
  • La fluidité de la couture. Bon là c’est surtout dû au fait que le souci de mon ancienne machine était qu’elle coinçait le fil et donc qu’il cassait régulièrement ou que je devais refaire l’enfilage à chaque fois que je m’arrêtais. Ici, je n’ai absolument pas ce soucis, le fil se déroule à merveilles et ça me facilite grandement la tâche…

 

Passé cette période de « test », je me suis lancée dans la réalisation d’un cadeau pour la fête des mères et d’une gigoteuse pour futur mini-nous (je vous en parlerai bientôt !). Rien d’extraordinaire non plus mais j’ai pu tester d’autres fonctionnalités de ma machine :

  • Changement du pied de biche pour poser un passepoil et là, c’est une révolution ! Avec mon ancienne machine, il fallait forcer pour bien l’emboiter et j’avais toujours peur de casser quelque-chose ! Là pour l’enlever, il suffit d’appuyer sur un bouton, et pour le mettre de l’emboiter et d’abaisser le pied. Bref, ça se fait en un clin d’œil.

  • Elle supporte plutôt bien les épaisseurs : j’ai testé 4 épaisseurs de simili cuir + le passepoil et même si on sent qu’elle aime moins que le coton, elle avance bien et le travail est propre
  • Les points fantaisies : je me suis essayée à l’appliqué et j’adore ! Changer de point est d’une simplicité enfantine : on choisit le point qu’on veut, on rentre le numéro, on adapte le pied si nécessaire et hop, c’est parti !

 

Le seul défaut que j’ai trouvé pour l’instant c’est qu’elle est en « plastique ». Bien plus légère que mon ancienne machine (ça c’est un gros avantage), elle me donne par contre toujours l’impression que je vais tout casser ! La zone d’enfilage pour le fil par exemple est en plastique et ne m’inspire pas trop confiance ! Mais bon, j’ai regardé et apparemment, ça se change facilement pour pas trop cher !

Bref, en résumé, acheter une nouvelle machine me faisait un peu peur car je ne savais pas trop comment la choisir et je craignais de faire le mauvais choix, mais finalement, je ne regrette absolument pas ! La Brother FS40 est une petite merveille, vraiment abordable, très facile d’utilisation, et idéale pour les débutants !

Et vous, vous avez quoi comme merveille ?

Couture

Couture : où trouver des patrons quand on débute

Trouver un patron quand on débute n’est pas une chose aisée car on ne sait pas trop par où commencer… Comme je l’avais évoqué dans mon article sur où acheter son matériel, j’ai pour ma part constitué une petite liste et je vous donne quelques bonnes adresses et bonnes idées !

Bien s’organiser

J’utilise 3 outils qui me sont indispensables pour bien gérer mes patrons :

Mon tableau DIY

Dans mon article précédent, j’évoquais donc avec vous mon « tableau récap DIY ». En gros résumé, j’y indique :

  • Les sites qui vendent des tissus
  • Les sites où je peux trouver des patrons
  • Les patrons que j’ai
  • La matière que j’ai acheté, son prix d’achat (ça me permet d’avoir une idée du coût de ce que je coud !) et son lieu d’achat (ça me permet de retrouver rapidement le produit si j’ai besoin d’un complément !)

Cette base de donnée me permet de trouver rapidement ce que je cherche et de ne pas oublier un site que j’avais bien aimé mais dont je ne me souviens plus le nom !

Les newsletters, Instagram, Facebook

Je m’abonne souvent aux newsletters des créatrices que j’aime beaucoup, ainsi qu’à leurs comptes Instagram et / ou Facebook ! Cela me permet de suivre un peu leur actualité et parfois de recevoir de belles surprises lorsqu’il y a des opérations promo ou des patrons offerts sur leur site internet !

Pinterest

C’est pour moi l’outils indispensable à toute couturière ! On y trouve de belles idées, de nombreux patrons gratuits, des jolies inspirations pour réaliser un projet. Pour ma part, je m’en sert aussi pour gérer les patrons que j’ai : j’ai un tableau avec tous mes patrons ! Cela me permet en un coup d’œil de voir ce que j’ai et choisir en fonction !

Où trouver des patrons gratuit ?

Quand on débute, on n’ose pas forcément se lancer dans la réalisation de ses propres vêtements et donc encore moins acheter un patron ! Heureusement, il existe de nombreux patrons gratuits qui permettent de se lancer !

On en trouve beaucoup sur Pinterest, mais malheureusement ils ne sont pas tous en Français ! Après il existe une belle communauté de couturière dans les groupes Facebook et en cas de soucis, on y trouve assez facilement des conseils pour arriver à comprendre et/ou adapter le patron ! Une recherche Google peut parfois aussi permettre de trouver quelques patrons gratuits.

J’aime beaucoup le site Makerist qui a quelques patrons gratuits toute l’année et qui en plus fait régulièrement des promotions ! L’occasion d’avoir de jolis modèles à petit prix.

Les magasines de travaux et leurs sites internet (Marie-Claire idées, Prima, Avantages…) font aussi régulièrement des articles avec des liens vers des patrons et il y en a régulièrement des gratuits. J’ai par exemple fait l’an dernier une blouse trouvée sur le site d’avantages.

Enfin, le site Pop couture est une vraie mine d’or : de nombreux patrons gratuits classé par niveau ! J’y met d’ailleurs tous les patrons gratuits que j’ai réalisé pour vous sur ce blog ! Le site Petit Citron est un peu dans le même genre mais personnellement j’ai arrêté d’y aller car je rencontre pas mal de problèmes techniques avec le site et ça m’agace un peu ! Mais si vous êtes patient, n’hésitez pas à aller y faire un tour, il y a des chouettes patrons !

Et sinon, vous pouvez toujours faire un tour sur mon blog ! Vous y trouverez quelques merveilles que j’ai adoré coudre : Le sac Mini Sam’ de Merci Giroflée, le doudou Elephant de Les Enchantées, la pochette à bijoux de Et puis la neige…

Et pour les patrons payants ?

Ils sont généralement plus faciles à trouver et on y arrive surtout suite à un coup de cœur pour un modèle ! Certaines créatrices ont des collections vraiment sympa à suivre et à découvrir pour vos prochains projets :

  • Vanessa Pouzet : Je l’ai découverte grâce au top Back is Back que je trouvais magnifique, mais elle a de nombreux patrons vraiment canon !
  • L’orageuse : J’ai craqué sur son top Lisboa et c’est mon prochain vêtement une fois que bébé sera arrivé !
  • Aime comme Marie : Une belle collection qui vient en plus de s’agrandir avec un partenariat avec l’enseigne Zodio et des patrons destinés à tous !
  • Dear and Doe : Des pièces tendances et intemporelles qui font vraiment envie (J’adore le short Châtaigne et la robe Belladone !)
  • Wear Lemonade : Des pièces colorés et modernes

Et pour les petits bouts, Super Bison et Ikatee proposent des modèles vraiment canons !

 

Cette liste est loin d’être exhaustive tellement internet fourmille de bonnes idées mais c’est déjà une bonne base ! Je vous conseille aussi un petit tour dans les vides-grenier, voire dans votre grenier car parfois on y trouve des vieux patrons qui restent toujours dans l’air du temps !

Et vous, quels sont vos sites de référence en matière de patron ?

Perles Miyuki

Tissage Miyuki : Les portes clés Tic et Tac

A l’approche de l’anniversaire de ma meilleure amie, j’avais envie de lui faire un petit cadeau personnalisé et qui nous ressemble ! Et lors d’une balade sur Pinterest, je suis tombée sur le cadeau parfait : un petit porte clé Tic ou tac tissé en perles Miyuki. Le second sera pour moi, un joli accessoires pour les clés de mon futur nouveau chez moi.

La grille Tic et Tac

J’aime pas trop citer en source Pinterest, mais malgré pas mal de recherches, je ne trouve pas l’auteur de cette grille. Je me suis donc inspirée et basée sur cette photo pour réaliser mes petits portes clés :

Si jamais vous connaissez l’auteur, n’hésitez pas à me le signaler que je le mentionne dans cet article.

L’absence de grille et d’indication concernant les couleurs n’a pas facilité la tache, mais je suis assez contente du résultat ! Très légèrement différents de ceux de la photo, je suis quand même super fan de mes Tic et Tac !

Matériel nécessaire

  • Miyuki DB0791
  • Miyuki DB0883
  • Miyuki DB0200
  • Miyuki DB0310
  • Miyuki DB2287
  • Miyuki DB2288
  • Miyuki DB1533
  • Miyuki Rayher violet
  • Fil noir en Nylon spécial miyuki
  • Protection pour fil cablé argenté
  • Anneau de porte clé

Et vous vous les trouvez comment ?