Couture : Protection hygiénique lavable

by Merveilles et Coquillettes

Les protections hygiéniques lavables… un sujet sur lequel j’étais un peu mitigée mais ma cousine m’a passé une commande pour elle et j’ai décidé d’en faire quelques unes pour moi pour tester !

Les protections hygiéniques lavables

Dis comme ça, on a un peu l’impression de retourner au moyen âge. Sans parler de l’image beurk que ça renvoie… Mais une fois passé ces détails là, c’est pas si compliqué ! Un rinçage à l’eau, un sac de lavage dédié pour les stocker en attendant de les passer à la machine et le tour est joué ! C’est plus une question d’organisation et d’habitude à prendre ! Et quand on voit la quantité de déchets que les protections à usage unique génèrent et le confort procuré par les protections lavables, ça vaut le coup d’y réfléchir et au moins d’essayer !

Ma version des protections hygiéniques lavables

Il existe de nombreux patrons et tutos en ligne. J’ai opté pour la simplicité et adopté le patron de ma collègue de travail ! Elle en a dessiné deux versions à partir d’un protège slip pour tanga et d’une serviette hygiénique du commerce. Elle les utilise régulièrement et le modèle est testé et approuvé !

J’ai bien aimé son idée qui était faire un modèle de base qui peut servir à tout ! Son idée c’est d’avoir une base de PUL, un coton imprimé et entre les deux du Zorb. Une épaisseur pour les protèges slip, deux pour les serviettes hygiéniques.

Pour l’instant j’ai opté pour la version protège slip pour valider le confort et la tenue. J’aviserai ensuite pour la version serviette hygiénique !

Côté tissu, j’ai opté pour :

  • Du Zorb de chez Tiloudou pour la partie absorbante
  • Du PUL gris de chez Tiloudou aussi pour la partir étanche
  • Des chûtes de ma doublure de Gilet Monceau pour la face déco ! Pas trop sombre pour voir quand même le flux et en même temps pas trop clair pour ne pas trop voir les marques post- lavages.

D’un point de vue couture, rien de bien compliqué ! Il faut juste bien réfléchir au sens des tissus pour l’assemblage. J’ai juste rencontré un petit soucis lors des surpiqures des premiers modèles. Pour ne pas abimer le PUL, je n’ai pas voulu le placer côté griffes de la machine mais finalement la couture était pas nette (on le voit d’ailleurs sur les photos). J’ai fais les modèles suivants en mettant le PUL sur les griffes et c’était beaucoup mieux. A tester de votre côté si vous en faites !

Pour l’instant, je les ai testées quelques jours et je les aime déjà beaucoup ! La texture / épaisseur est plutôt agréable au toucher ! Côté absorption c’est plutôt pas mal. Seul point mitigé : il faut bien choisir la culotte dans laquelle on les fixe car en fonction, ça peut pas mal bouger. Concrètement, il faut un fond plutôt large et des élastiques qui tiennent bien. Les modèles un peu tanga à dentelles sont à éviter car ça tient pas hyper bien !

Et vous, vous avez testé ? Des astuces pour en faire, pour les laver, les stocker… ?

Vous pourriez aussi aimer...

Leave a Comment

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de ce site internet.