Non classé

L’heure du bilan…

2017 vient de s’achever, 2018 commence doucement…

L’occasion pour moi de vous souhaiter beaucoup de belles choses pour cette nouvelle année, qu’elle soit remplie de bonheur et que vos projets se réalisent…

Pour moi, 2018 devrait être l’année où l’on aménage (enfin) dans notre nouvelle maison (que nous attendons avec impatience), fruit d’une aventure qui aura duré 1 an et demi…  Mais cela devrait aussi être l’année où je continue mes bonnes résolutions !

En 2017, je m’étais lancé le défi de réaliser 3 nouveaux projets en couture ! Résolution largement tenue puisque j’ai réalisé de nombreux projets qui m’ont bien fait progressé ! Je suis notamment assez fière de mon Back is Back de Vanessa Pouzet qui malgré ses défauts est portable ! Et c’est surtout mon premier vêtement homemade ! Grâce à lui, j’ai enfin le courage et l’envie d’en réaliser d’autres et pour cette nouvelle année, j’ai décidé de me faire au moins :

  • Le Gilet Monceau de Cosy Little World

  • La jupe Sister Mini de Vanessa Pouzet

  •  Le top La Blonde de Delphine et Morissette

Ces trois projets devraient m’occuper quelques temps mais ne devraient pas m’empêcher de faire d’autres petites réalisations à côté ! J’ai déjà quelques commandes en prévision et surtout, dans la nouvelle maison, j’ai prévu de m’installer un petit atelier !

Chacune de mes réalisations m’a permis de progresser un peu plus : fermeture éclair, couture invisible, pose d’un passepoil, lecture d’un patron… J’ai appris de mes erreurs, j’ai trouvé de l’aide sur les réseaux sociaux, j’ai fait, défait, refait, pour arriver à des résultats qui me convenait ! Je vous prépare d’ailleurs prochainement un article pour vous donner quelques astuces pour débuter tout seul et progresser en couture  !

J’ai commencé ce blog en parlant de cuisine, voyage, lecture, DIY… Ces vœux me font prendre conscience que j’ai beaucoup parlé de tricot et de couture ces derniers temps ! Pour 2018, je pense que cela continuera ainsi même si il y aura quelques articles voyages (on part bientôt à Pragues et je vous en parlerai certainement…) et cuisine (je suis toujours gourmande et ne manquerai pas de partager avec vous mes meilleures recettes !)…

En attendant, je vous donne RDV la semaine prochaine : je vous ferai découvrir la petite robe réversible que j’ai offert à la jolie Lucie pour Noël.

 

Je vous souhaite une excellente année 2018 et espère vous lire prochainement en commentaire ! 

DiY

Tuto couture : le doudou lange lune

Pour noël, j’ai confectionné pour la fille de ma meilleure amie un doudou lange, l’objet pratique et indispensable quand on a un bébé ! A la fois doudou et objet multifonctions !

Plutôt facile à faire, c’est une excellente idée pour un cadeau de naissance ou pour un bébé. Voici le tuto :

Tuto du doudou lange lune

Matériel nécessaire :

  • 1 morceau de gaze de 52 cm x 52 cm. J’ai eu un gros coup de coeur sur le mien que j’ai trouvé sur Tissu.net
  • 1 morceau de minky de 17 cm x 17 cm. J’ai trouvé la mienne chez Mondial Tissu mais on en trouve un peu partout.
  • du fil assorti
  • épingles ou faufil
  • 1 ciseau
  • une machine à coudre

Tuto pas à pas :

  • Télécharger et imprimer le patron de la lune (A 100% sans ajustement). Vous pouvez aussi faire d’autres formes si vous le souhaitez.
  • Reproduire deux fois le patron de la lune sur l’envers du tissu Minky en ajoutant des marges de couture.
  • Placer les lunes endroit contre endroit et coudre au point droit en laissant la zone en rouge non cousue pour retourner l’ouvrage et l’assembler au lange.

  • Couper les angles de la lune au ciseau cranteur puis retourner l’ouvrage.
  • Prendre la gaze et faire un ourlet tout le tour : pliez le tissu de 1 cm, envers contre envers, puis repliez le. Piquer à 1 cm, au plus près de la pliure.

  • Placer un des coins de la gaze dans l’ouverture de la lune. Fixer à l’aide d’épingles et fermer à l’aide d’une couture invisible.

Et voila, un petit doudou lange parfait pour un petit bout !

J’aime bien cette version lune. Et vous, vous auriez fait quelle forme ?

 

DiY

Couture : des panières réversibles aux dimensions variables

Il y a quelques mois, je vous donnais le tuto pour faire des petites panières réversibles. Un objet facile à coudre et utile pour pleins de choses : ranger les cotons, le maquillage, des stylos, des petits flacons, les chaussettes de bébé… J’en ai fait plusieurs et j’aime beaucoup coudre ces panières.

Des panières réversibles au bon format

Ca a inspiré ma meilleure amie qui m’en a commandé deux mais… avec des tailles bien spécifiques. J’ai essayé d’imaginer comment adapter mon patron pour tomber sur les bonnes propositions mais les maths c’est pas mon trop truc… En cherchant un peu sur internet, je suis tombée sur LE tuto qu’il me fallait ! Sur son blog, Maxistich propose un super calculateur qui permet, en rentrant la dimension finale souhaitée, d’obtenir les dimensions du patron ! Le truc parfait pour faire des panières qui correspondent exactement à nos besoins… Et en plus son tuto est vraiment facile à faire. Le rendu est un peu différent car il y a une couture supplémentaire sur le dessous mais étant donné qu’elle n’est pas visible ce n’est pas forcément gênant, cela ne se voit même pas.

Des panières réversibles rigides

Une fois que j’ai eu mon patron aux bonnes dimensions je me suis lancée. Armée de mes ciseaux et de ma machine à coudre, j’ai rapidement fait mes panières…  Mais le résultat était pas vraiment au RDV ! Autant les petites panières se tiennent très bien toutes seule, autant les grandes c’est la cata !

J’avais de la vliseline sous la main alors j’ai décousu et recousu mais même si il y avait du progrès, ce n’était toujours pas satisfaisant.

J’ai donc redécousu et cette fois-ci j’ai rajouté du molleton. La panière est un peu plus épaisse mais par contre ça se tient vraiment bien et elles me plaisent beaucoup  plus !

En espérant qu’elle plaise aussi à ma copine ! Et vous vous les faîtes comment vos panières ? 

 

DiY

DIY Tricot : la couverture Nid d’abeille

J’ai vu plus d’une fois des projets en point nid d’abeille que je trouvais superbes alors j’ai craqué et me suis lancée !

J’adore cette petite couverture, alors je vous donne le tuto pour que vous puissiez faire la votre !

La couverture nid d’abeille :

Matériel nécessaire :

Points utilisés :

En apparence un peu complexe, le point est en fait ultra simple : c’est ni plus ni moins un jersey avec des mailles glissées à l’envers!

Si besoin, voici un tuto rapide de Knit Spirit expliquant le principe des mailles glissées :

En résumé, il s’agit de faire glisser la maille d’une aiguille à l’autre sans la tricoter en la piquant comme pour le point envers.

Pour cette couverture, il faut donc maîtriser :

  • Point mousse (endroit, endroit)
  • Point Jersey (endroit, envers)
  • Maille glissée envers

Tuto de la couverture :

Monter 128 mailles en blanc.

Rang 1 et 2 : tricoter toutes les mailles au point mousse

Rang 3 : tricoter 2 mailles jaunes en point endroit, faire glisser deux mailles blanches, tricoter 4 mailles jaunes en point endroit, faire glisser deux mailles blanches. Terminer le rang en alternant 4 mailles jaunes en point endroit, 2 mailles blanches glissées…

Rang 4 : tricoter en point envers les mailles jaunes, faire glisser les mailles blanches.

Rang 5 : tricoter en point endroit les mailles jaunes, faire glisser les mailles blanches.

Rang 6 : tricoter en point envers les mailles jaunes, faire glisser les mailles blanches

Rang 7 et 8 : tricoter toutes les mailles blanches en jersey.

Rang 9 : tricoter 4 mailles jaunes en point endroit, faire glisser deux mailles blanches. Terminer le rang en alternant 4 mailles jaunes en point endroit, 2 mailles blanches glissées.

Rang 10 : tricoter en point envers les mailles jaunes, faire glisser les mailles blanches.

Rang 11 : tricoter en point endroit les mailles jaunes, faire glisser les mailles blanches.

Rang 12 : tricoter en point envers les mailles jaunes, faire glisser les mailles blanches

Rang 13 Et 14 :tricoter toutes les mailles blanches en jersey.

Continuer ainsi jusqu’au rang 214

Rang 215 et 216 : tricoter toutes les mailles au point mousse avec la laine blanche.
Rabattre toutes les mailles.

A peine installée, déjà adoptée : ça sera la zone de calin et de repos !

Et voilà une belle petite couverture aux couleurs vives et pleines de pep’s !

DiY

Tuto couture gratuit : la pochette Susie

Je continue sur ma lancée. En faisant les petites trousses je me suis rendue compte que c’était quand même pratique et que ça peut servir pour pleins de choses (couture, école, maquillage, rangement divers…). Bref, pourquoi pas en faire un autre modèle ?

Tuto de la pochette Susie

Je fais partie de plusieurs groupes de couture sur Facebook où les membres partagent leurs réalisations. A plusieurs reprises j’ai vu passer une pochette à soufflet qui a attiré mon attention : la pochette Susie de Pattydoo. Le tuto original est en allemand, mais elle a tellement plu qu’on trouve des traductions un peu partout !

J’ai suivi la traduction des Petits papiers de Nadia qui propose un PDF à télécharger plutôt bien expliqué, mais si vous préférez, la vidéo des Créas de Valma est pas mal non plus.

Niveau réalisation, elle est un peu longue (et moi pas très rapide…) à réaliser : mine de rien, il faut piquer puis surpiquer tous les soufflets. En revanche, elle est vraiment hyper facile à faire et c’est un beau projet pour débuter. C’est l’occasion de tester le thermocollant, la pose d’une fermeture, la découpe et l’assemblage de plusieurs morceaux (ce qui ne laisse pas trop de place au hasard ! Il faut coudre le plus droit possible pour rester aligné !).

Infos techniques :

Patron : Les petits papiers de Nadia, adapté du patron de Pattydoo

Tissu bleu : Tissu récupéré sur une ancienne blouse déchirée de ma maman

Tissu rose rayé : coupon de 50 x 50 cm (je n’ai pas tout utilisé) de chez Action

Fermeture éclair : Ebay (j’ai acheté un lot de 50 fermetures éclairs 30 cm multicolores l’an dernier ! Pas forcément toujours la bonne taille – Ici elle était plus grande que celle conseillée – mais on s’adapte !)

 

Alors vous la trouvez comment cette pochette à soufflets Susie ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

DiY

Couture : Une trousse fleurie (Patron gratuit)

Je vous ai présenté le mois dernier le snood géométrique que j’ai réalisé pour offrir à Noël à mon grand-père. Pour ne pas faire de jaloux, en plus de leur cadeau commun, j’ai décidé de faire une trousse fleurie à ma grand-mère ! Elle a une montagne de stylos qui trainent sur sa table dans un pot pas très esthétique. Avec sa petite trousse, elle pourra les ranger dans une pochette esthétique et les avoir toujours sous la main pour faire ses mots croisés ou son sudoku.

Tuto de la trousse

Après quelques recherches, j’ai trouvés différents modèles mais il y en a un en particulier qui m’a tapé dans l’œil : la trousse d’écolier de Je fais moi-même ! A la fois classique et pratique par son format, et facile à adapter aux goûts de chacun !

J’ai opté pour une version dans les tons bleus et violets avec une doublure et un extérieur différent. Pour le tissu, je n’ai pas pris de la toile cirée comme c’était conseillé : elle va rester sur une table et ne sera pas exposée à des conditions extrêmes comme ça peut être le cas dans un cartable d’enfant ! Niveau création, je n’ai pas rencontré de problème particulier avec le tuto. Il est bien expliqué et facile à réaliser !

En revanche, j’ai un peu galéré avec la pose de la fermeture éclair. Faut dire que c’est un peu beaucoup de ma faute : sur le moment, ça m’a semblé judicieux de piquer au plus près de la fermeture ! Mauvaise idée, dès la première ouverture, les tissus se coinçaient dedans… J’ai donc décousu et recousu à 5 mm et tout de suite ça va beaucoup mieux ! Certains conseillent de piquer les tissus une fois la fermeture posée pour éviter qu’ils bougent et viennent se coincer dedans mais dans mon cas, ils restent bien en place et ce n’est pas nécessaire ! Esthétiquement, je n’avais pas envie de rajouter une couture alors j’ai fait dans la simplicité…

Quelques photos de ce qu’il faut éviter !

Bien que très simple, j’ai vraiment aimé faire ce projet. J’en ai d’ailleurs fait une autre version pour l’amie de mon père avant de me lancer dans la pochette Susie dont je vous parlerai bientôt !

Petite trousse rose à pois et flamand rose avec des stylo dedans

Infos techniques :

Patron :  Je fais moi-même 

Tissu fleuri : coupon de 50 x 50 cm (je n’ai pas tout utilisé) de chez Action

Tissu à pois : coupon de 50 x 50 cm (je n’ai pas tout utilisé) de chez Action

Fermeture éclair : Ebay (j’ai acheté un lot de 50 fermetures éclairs 30 cm multicolores l’an dernier ! Pas forcément toujours la bonne taille – Ici elle était plus grande que celle conseillée – mais on s’adapte !)

Alors vous la trouvez comment ma petite trousse ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

DiY

Couture : le Doudou Éléphant (Patron gratuit)

Dans mon article sur le hochet lapin, j’évoquais la réalisation de plusieurs cadeaux pour une naissance à venir ! Voici le second : un doudou éléphant trop mignon, assorti au hochet.

Doudou Éléphant, le tuto

J’ai immédiatement craqué sur ce doudou éléphant quand je l’ai vu ! Trop mignon et parfait pour suivre bébé partout : pas trop grand et tout doux !

Allez, hop, dans ma liste de créations à réaliser ! Je suis partie du super tuto de Les Enchantées qui est vraiment bien fait ! Elle a bien peaufiné son patron pour rendre ce petit éléphant parfait : il tient tout seul et a de belles finitions !

Ma version du doudou éléphant

Ce doudou va faire partie d’une série de cadeaux. Il est donc assorti aux autres : un tissu polaire bleu ciel, et un coton graphique gris et blanc.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé le tuto bien expliqué et assez facile ! Attention quand même à ne pas faire comme moi : à la découpe des morceaux, penser à la symétrie car moi j’avais deux fois le même morceaux et donc qu’un côté de l’éléphant (Ce n’est pas perdu, je lui ferai un petit frère !).

J’ai également choisi de ne pas faire la queue. Je les trouve pas très esthétiques et quand je vois comment sont malmenées les peluches pour enfant, j’ai préféré ne pas mettre d’éléments sur lesquels tirer !!

Alors, vous le trouvez comment ce doudou éléphant ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

DiY

Couture : Le sac Mini Sam’ (Patron Gratuit)

Je vous présente ma petite fierté de l’année : ma version du sac Mini Sam’, le sac de Merci Giroflée !

Tuto du sac Mini Sam

Choix des tissus et des accessoires

J’ai vu plusieurs fois des photos de ce sac et je craquais à chaque fois mais je n’osais pas me lancer ! Le côté couture du cuir (ou simili) qui semblait complexe, la peur de ne pas arriver à bien assembler les pièces et d’avoir un truc difforme, la crainte de mettre des années à le faire et de me décourager… Bref, toutes les excuses étaient bonnes mais le mois dernier, je me suis décidée !

J’ai trouvé dans mes affaires un coupon de simili cuir aux bonnes dimensions (je ne sais plus où je l’ai eu mais le fait de ne pas l’acheter m’a permis de moins avoir peur de tout foirer et de prendre conscience de la valeur des dégâts !) et un tissu que j’avais acheté sur un coup de cœur y’a deux ans et dont je ne savais pas quoi faire (parfait pour la doublure). Je voulais une anse réglable donc j’ai commandé des anneaux et une boucle, puis une pression aimantée pour la fermeture et de la vliseline pour renforcer le tout !

Réalisation du sac Mini Sam’

A réception de tous mes accessoires, j’ai soufflé un grand coup et je me suis lancée !

Je ne l’ai pas regretté ! Le tuto est super clair et vraiment facile ! Excepté pour la finition de la anse, je n’ai eu aucun problème avec la couture du simili cuir (et pour la anse, j’ai pris le parti de faire un point Zig Zag car le point droit était un peu rebelle sur les différentes couches de simili. C’est passé tout seul avec le Zig Zag !).

Comme je l’ai dit, j’ai choisi de faire une anse réglable. J’ai donc complété un peu le patron en réalisant en plus deux petites bandes simili cuir / doublure pour faire des boucles de chaque côté du sac et j’ai ensuite fixé la anse avec des boucles et un anneau réglables. (On trouve pas mal de tuto sur internet pour voir comment faire mais celui de Sacotin est pas mal.)

La création était tellement facile que j’ai fini le sac en deux soirées (un miracle pour moi qui suis quand même assez lente en matière de couture !). Et j’ai surtout déjà hâte de faire le prochain ! J’imagine déjà les prochaines versions avec des options supplémentaires (poche intérieure, pochette zippée …) et de nouvelles couleurs et matières !

Vous voulez faire le votre ? Téléchargez le patron sur le site de Merci giroflée et suivez ses conseils !

Alors, vous le trouvez comment mon Mini Sam’ ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

DiY

Tuto : Moufles en laine, doublées en polaire

Une amie m’a demandé de lui confectionner des moufles en laine, doublées en polaire, assortis à son bonnet ! Elle avait repéré les moufles de Marie Claire Idées mais voulais absolument une version doublée.

Petit challenge mais le rendu est pas mal !

Tuto des moufles

Matériel nécessaire :

  • 1 pelote de laine pour aiguilles 3, 3 1/2 (50gr, environ 140m) tricotée en double bleu
  • 1 pelote de laine pour aiguilles 3, 3 1/2 (50gr, environ 140m) tricotée en double vert
  • 1 pelote de laine pour aiguilles 3, 3 1/2 (50gr, environ 140m) tricotée en double bleu
  • Des aiguilles 6
  • 1 grosse épingle à nourrice
  • 2 anneaux marqueurs
  • 1 morceau de tissu polaire de 65 cm x 22 cm pour la doublure
  • du fil assorti
  • épingles ou faufil
  • 1 ciseau
  • une machine à coudre

Tuto pas à pas :

  • Tricoter les gants en suivant le tuto de Marie Claire Idées. J’ai suivi le tuto à lettre, il est plutôt bien expliqué. J’ai simplement changé les couleurs et les types de laine conseillée. Mon amie souhaitais des gants assortis à son bonnet, je suis donc partie sur des couleurs bleu, blanc et vert et j’ai opté pour une laine de la même grosseur pour être certaine d’avoir un aspect uniforme. J’ai choisi une laine 3, 31/2 que j’ai doublé. Le rendu est pas mal : c’est assez épais et chaud sans être pour autant trop rigide.

  • Une fois les gants terminés, je les ai posé à plat sur une feuille de patronage et je les ai dessinés. Attention, il faut prévoir d’élargir un peu la base du poignet pour que la main puisse rentrer une fois le montage cousu (c’est plus large au niveau du pouce et des phalanges. Sur ma première version, impossible de les enfiler !).
  • Reporter le patron sur la polaire, puis découper en ajoutant 0,5 cm pour le marges de couture.
  • Placer face endroit contre face endroit deux morceaux de polaire et piquer à 0,5 cm du bord.
  • Prendre un gant en laine et le mettre à l’envers. Placer dessus, la face envers de la polaire qui vient d’être assemblée. Coudre à la main le gant en laine et le gant en polaire en laissant de côté pour l’instant le bas du poignet.

  • Retourner l’ouvrage et coudre à la main la partie du poignet sur tout le tour.

  • Faire la même chose avec le deuxième gant et le tour est joué !

Les moufles idéales pour garder les mains au chaud cet hiver ! Vous les trouvez comment ?

Enregistrer

Enregistrer

DiY

Tuto : Snood graphique

Toujours dans ma lancée des cadeaux de noël homemade, j’ai cherché une idée sympa pour papi. Il est assez frileux alors j’ai opté pour un snood en laine tout chaud et original grâce à son point atypique !

Tuto du snood

Matériel nécessaire :

  • 4 pelotes de laine pour aiguilles 3, 3 1/2 (50gr, environ 140m) tricotée en double
  • Aiguilles 5,5
  • Aiguille à laine

Tuto du snood graphique :

(Pour un snood de 50 x 32 cm)

En apparence un peu complexe, il est très facile à faire :

  • Monter 54 mailles en doublant le fil
  • Tricoter les deux premiers rang au point mousse (point endroit)
  • Continuer en suivant le modèle suivant (lecture en partant de la droite) :

En résumé il s’agit d’une répétition de 7 points endroits (ou envers), 1 points envers (ou endroit), 1 point endroit (ou envers),  1 points envers (ou endroit) qui se décale à chaque fois sur les rangs impair et un rang endroit sur les rangs pair. On repère vite la logique au bout de quelques rangs.

Pour plus de clarté, j’ai opté pour une légende colorée (oui j’adore les crayons de couleur !) : chaque série de deux rangs à une couleur. Cela me permet de savoir exactement à quel rang j’en suis et bien me repérer. Je me suis également imprimé qu’un bloc de 10 mailles et sans les rangs endroits (il se répète donc inutile de tout imprimer) :

Du coup, dans mon carnet, je vois à quel rang j’en suis en fonction de la couleur. Pour le rang impair, je me réfère au schéma et à la ligne de couleur associée. Quand il est terminé, je fait une barre dans ma colonne de couleur et enchaîne avec mon rang endroit. Quand il est fini, je fait le pont dans ma couleur et je passe à la couleur suivante !

  • Répéter l’opération jusqu’au rang 126 puis rabattre toutes les mailles
  • Coudre les deux côtés ensemble à l’aide d’une grosse aiguille et le snood est terminé !

J’ai beaucoup aimé faire ce snood : ni trop simple, ni trop compliqué ! Il est parfait pour tricoter devant la TV au chaud sous la couverture ! Et le rendu est vraiment sympa ! Monsieur a tellement adoré qu’il en a demandé un lui aussi !

Et vous, vous le trouvez comment ?

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer