Voyages

La Nuit Américaine dans un refuge périurbain

Parfois, il en faut peu pour s’évader de son quotidien. C’est ce que proposent les différents refuges périurbains installés dans des parcs tout autour de Bordeaux. Dépaysement garanti à quelques minutes de chez nous !

Assez fan du concept, j’ai déjà eu l’occasion d’en tester plusieurs depuis leur création ! Le Nuage à Lormont, le Tronc Creux à Pessac, la Vouyvre à Ambès, et cette année, la Nuit Américaine à Bassens.

Le concept des refuges périurbains

Créé à l’initiative de l’association « Les bruits du frigo », ces refuges périurbains sont des cabanes en bois installées dans des espaces verts de l’agglomération Bordelaise ! Gratuit, ils peuvent accueillir entre 5 et 10 personnes environ selon le refuge. Il suffit de réserver à l’avance sa nuit sur le site de Bordeaux Métropole. Toutes différentes, elles s’inspirent de l’environnement dans lequel elles sont implantées et elles ont pour objectif de faire (re)découvrir la nature qui entoure la ville. Assez rudimentaires, elles n’ont ni l’eau courante, ni l’électricité, et les toilettes sont des toilettes sèches à l’extérieur, mais on y trouve quand même des matelas et une table et des chaises pour passer une bonne soirée entre amis ou en famille 🙂

Si vous voulez tester, pensez à réserver assez tôt, c’est très vite complet !

La nuit américaine

refuge périurbain la nuit américaine à Bassens

 

La nuit américaine est une cabane, installée à Bassens, dont le sol est une sorte de gradin et où l’un des murs est une baie vitrée avec vue sur la Garonne. Quand on arrive sur place c’est un peu la déception : on a vue sur la Garonne et le Pont d’Aquitaine mais aussi sur un dépôt de bus et une zone industrielle ! Sans parler du train qui passe juste en dessous…

Mais finalement, une fois installés, on oublie vite tout ça ! Une petite ballade nous permet de nous perdre dans les nombreux petits sentiers qui tournent autour du lieu et de découvrir un petit marais et de nombreuses fleurs ! Quand la nuit commence à tomber, on dîne tranquillement puis on profite du coucher de soleil au dessus du nouveau stade de Bordeaux. Plus la lumière naturelle baisse, plus les lumières de la ville s’allument et plus la vue est belle ! C’est là que le nom du refuge prend tout son sens : on profite de la beauté du spectacle comme d’une nuit américaine, installés tranquillement dans notre estrade comme au cinéma ! 🙂


Quelques fleurs des champs trouvées autour du refuge périurbain la nuit américaine

Crédit Photo : Stéphane M., mon homme et moi

Ma seule crainte était de mal dormir entre le bruit du train et l’immense baie vitrée qui laisse entrer la lumière mais finalement c’est bien insonorisé et la vue est quand même sympa et c’est plutôt agréable d’ouvrir un œil la nuit et voir les étoiles !

Bref, j’ai adoré et finalement c’est presque mon refuge préféré (Bon je n’ai toujours pas testé les guetteurs qui est celui qui me tente le plus depuis le début !) !

Pour en savoir plus :

Comme je l’ai indiqué avant, c’est assez sommaire, si vous réservez, pensez à amener :

  • de quoi dîner et petit déjeuner
  • de l’anti-moustique
  • de quoi boire
  • de quoi dormir (sac de couchage, coussin)
  • un appareil photo
  • des livres, des jeux, et tout ce que vous jugerez utile pour passer une bonne soirée 😉

Adresse :

Entrée du Parc du Tertre
Rue Maurice Toutaud
Bassens

http://lesrefuges.bordeaux-metropole.fr/la-nuit-americaine/

 

Vous avez testé ? Dîtes moi ce que vous en avez pensé en commentaire 😉 commentaires-fleches

 

Enregistrer

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply