Voyages

Niveau 1 : Découvrir la vie sous-marine

Il y a un peu plus d’un an, ma tante cherche une idée sympa de cadeau d’anniversaire. Quelque chose qui me marque car « on a pas tous les jours 30 ans… ». Je lui dis que j’aimerai bien faire de la plongée mais qu’avant de me lancer, je voudrait faire un baptême en piscine histoire de voir comment ça se passe avec une bouteille !

Quelques jours plus tard, elle me rappelle et me donne les coordonnées d’un ami à elle qui me fera passer mon baptême ! C’était il y a un an ! Depuis, j’ai découvert et pratiqué un nouveau sport que j’adore !

Passer son niveau 1 en club

J’ai passé mon baptême à la piscine de Cestas et découvert que l’on pouvait s’entrainer et passer son niveau de plongée en piscine avant de « plonger dans le grand bain ». Pour quelqu’un de pas rassuré comme moi, c’est idéal !
Les places sont chères mais le jour des inscriptions, j’étais au rendez-vous, première inscrite de la journée ! Je me suis levée tôt mais je voulais mettre toutes les chances de mon côté ! Et ça a marché ! Début septembre, j’ai commencé les cours de plongée : tous les jeudi, j’enfile mon maillot et hop, à l’eau pour apprendre les signes, la mise à l’eau, la stabilisation, le vidage de masque, le lâcher et la reprise d’embout, et surtout travailler l’aisance dans l’eau !

En mars, j’ai passé mon niveau 1 avec mise en pratique de tout ce que j’avais appris et examen théorique sur les questions de sécurité et éléments de base de la plongée. Je peux maintenant plonger accompagnée à 20m de profondeur.

La fosse de Gujan m’a permis de faire mes premières descente à cette profondeur. Une sensation étrange au début (surtout pour les oreilles !) mais j’ai finit par m’y adapter et après trois plongées là bas, l’impression que c’est impossible de descendre, de remonter, de se stabiliser… a disparu !

Il ne restait plus qu’à valider tout ça avec au moins quatre plongées en milieu naturel !

Plonger en milieu naturel

Ayant la chance de vivre pas très loin du bassin d’Arcachon, j’ai fait ma première plongée là bas. En binôme avec mon prof, à l’étal, au moment où il y a peu de courants, nous sommes allés à 19,90 mètres de profondeur. Une plongée d’environ 40 minutes où j’ai pu voir des araignées de mer, des holothuries et quelques petits poissons ! (J’avoue que j’étais tellement concentrée sur ma plongée que j’ai peu regardé les poissons !)

Et ce week-end, nous sommes partis avec le club à Estartit en Espagne pour 3 jours. L’occasion de faire cinq plongées sur la côte ou aux Iles Medes, une réserve naturelle protégée. Une expérience riche en émotion et surtout l’occasion d’en prendre plein la vue !

Toutes les plongées sont différentes mais à chaque fois, on a été éblouis : des dorades, des (énormes) mérous, des baracudas, des sars à tête noir, des tryterigions jaunes, des holoturies, des murènes, des étoiles de mer, des girelles, des nudibranches…Sans parler des coraux et des murs de gorgones !

Toutes les plongées n’ont pas été simples : on a été remorqué après avoir fait une remontée assistée d’une autre palanquée sur une plongée, on a eu beaucoup de courant sur une autre. J’ai eu parfois envie de rester sur le bateau, mais finalement, je ne regrette pas.

Un an après, le bilan ?

Un an plus tard, je ne regrette pas d’avoir passé ce baptême et choisi de passer mon niveau 1 en piscine. Cet entrainement hebdomadaire m’a permis de prendre confiance en moi, de connaître mon matériel et les règles de sécurité et d’être capable de réagir dans des situations embêtantes. Maintenant, mais si j’ai toujours un peu peur, je plonge en milieu naturel avec aisance et plaisir !

Et vous, vous avez déjà fait de la plongée ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply minette 9 juin 2017 at 10 h 14 min

    felicitations pour ton niveau, hate que tu me racontes tout ça de vive voix 🙂

  • Leave a Reply