Lectures

« Les derniers jours de nos pères » – Joël Dicker

J’ai découvert Joël Dicker l’an dernier grâce à Sophie, ma meilleure amie, qui m’a offert, en autre, la Vérité sur l’affaire Harry Quebert pour mon anniversaire. Au début, la couverture ne m’inspirait pas forcément mais dès la première page, j’ai adoré et j’ai dévoré le livre en quelques jours. Depuis, j’ai lu le clan des Baltimores que j’ai aussi beaucoup aimé ! J’ai donc décidé de repartir en arrière et lire son premier livre.
couverture "es derniers jours de nos peres" de Joël Dicker

Les derniers jours de nos pères en résumé

Seconde guerre mondiale. Winston Churchill met en place une organisation secrète. Des jeunes filles et garçons d’origines diverses sont recrutés et formés pour se fondre dans la foule en France et organiser la résistance. De leur sélection à leur intégration en passant par leur formation, on suit ces jeunes et partagent leurs émotions, leur quotidien.

Ce que j’en ai pensé…

Et bien, finalement, mon avis sur « Les derniers jours de nos pères » est assez mitigé. L’histoire est intéressante, mais on ne retrouve pas forcément ce petit détail qui éveille notre curiosité, cette marque de Joël Dicker qui fait que l’on a absolument envie de savoir ce qui va se passer ensuite, qui fait que l’on dévore l’histoire avec avidité.

L’histoire est sympa, une nouvelle façon de voir cette guerre qui a touché nos (arrières) grands-parents et dont on entend souvent parler sous des formes diverses. Ici l’angle est différent, on l’aborde de l’intérieur du service secret le Special Operations Executive (SOE) dont on a découvert l’existence il y a peu de temps (perso, j’en avait même jamais entendu parler avant de lire ce livre). Assez curieuse de la vie à cette époque, j’ai apprécié cet univers et surtout le fait que les personnalités des personnages ne sont pas toutes blanches ou toutes noires, ils évoluent au fur et à mesure et doivent prendre des décisions, par forcément toujours les bonnes, mais toujours en adéquation avec leurs valeurs.

Mon seul regret est donc de n’avoir pas été envoutée comme je l’ai été par les deux autres livres, mais je le recommande quand même car il est plutôt intéressant !

Vous l’avez lu, n’hésitez pas à partager votre avis en commentaires commentaires-fleches

Enregistrer

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply